Ainsi passe la gloire du monde

Necrosang

Tome 1 : Terres d'Infamie
Dès maintenant en librairie
Chimère.png
iconfinder_Amazon_2062062.png
pngocean.com.png
Cover1.jpg

Tome 1 : Terres d'Infamie

À la suite d’une campagne désastreuse, le roi humain Eedon meurt dans l’ancienne capitale d’Osgoria et permet à la divinité noire Agonast de se réveiller. À l’est, les hommes se divisent et le royaume s’effondre sous la famine et les intrusions incessantes de créatures, tandis que des maraudeurs sanguinaires parcourent l’ouest et tuent sans raison apparente des civils en errance. Alors que le monde des vivants menace de sombrer dans le chaos, les légions mortes d’Agonast s’élèvent et marchent vers la fin de toute civilisation.

Suivez Nahim, jeune recrue au service de l’ordre d’Eschalion, dont la mission est de purger les contrées humaines des envahisseurs, ainsi que Vetryan, voldyre à la solde du dieu-tyran Raevol, dans une lutte acharnée contre la divinité noire, mais aussi contre leurs propres démons.

 

Negora

Negora nourrit depuis longtemps sa curiosité pour les récits d’épouvante. Fasciné par l’esthétique macabre des romans gothiques, il s’intéresse très tôt au domaine du beau et du monstrueux. Ce n’est qu’à partir de l’adolescence qu’il explore les genres de la fantasy et, tout naturellement, se prend d’affection pour la dark fantasy dont il retrouve de nombreux codes désormais familiers. Ses univers sont foncièrement pessimistes, avec un aspect horrifique omniprésent qui s’exprime à travers un bestiaire infernal ainsi qu’une hégémonie du mal.

Portrait Negora ok.jpg
 
Extraits de Terres d'infamie

"Ainsi, il apparaissait… Un seul coup bien placé et toutes ces horreurs pouvaient finir. Les mots tournoyèrent à l'intérieur de son crâne et le maintinrent en éveil tandis que la silhouette d'un homme se dessinait au sein des ténèbres, hormis que la créature ne possédait rien d'humain. Deux yeux d'un rouge sang percèrent bientôt la pénombre et annoncèrent l'attaque du cnurath. En l'espace d'un instant, une marée de noirceur déferla sur Vetryan qui n'eut aucun loisir de riposter. Ses deux glaives valsèrent à travers la pièce, perdus dans l'obscurité infinie. Son corps tout entier fut soulevé et projeté contre le mur par une force irrépressible."

 
Prochaine séance de dédicace
Prochaine date à venir bientôt ...